1
min

Les Symphonies de Bruckner : Pyrophilia

Image de Loup

Loup

28 lectures

2

culmine son château de brûlance

ses cheveux longs en autan
contrepointent de jais le rubato des flammes

depuis le pénultième hurlement
l'assumation forjette une tour

dans l'incandescence des amants
le franchissement épuré taille les degrés

à autoriser les meurtrières en son tréfonds
moindre encor la chair de Pyrophilia

la confluence des limbes cardinales
corolle de vents polychromes vouée au délivreur
y pâlit sa navrance surie

hyalocarde et alvéoles se redéfinissent au naissant emplir

les vaisseaux musiqués
jusqu'à la capillarité qui porte
passent le sceptre des rais

et venu parrainer déclins et consumances
ce symbiotique finale...

de son apostolat colosse
combien s'irrigueront les rameaux
qui tressent l'asymbolie avec les passées des météores...

les incalculées tuileries
perpétuels dénudements à la parieuse d'empyrées
que seule une myriabole gamme argumente
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,