Les quatre cents coups

il y a
1 min
150
lectures
163
Qualifié

Quelques mots pour s’envoler, quelques mots pour rêver, se projeter dans un monde où l’imaginaire est roi  [+]

Image de Printemps 2018
Souviens-toi hier,
Nous étions des enfants,
Rebelles et un peu fier,
Très peu obéissants.

Chasseurs de libellules,
De prime et même d'indiens,
Armés de tubes à bulles,
Nous étions des martiens.

Nous hissions la grand voile,
Pour une chasse au trésor,
Voguant sous les étoiles,
Nous conjurions le sort.

Nous étions des héros,
Courageux, téméraires,
Nous plantions des drapeaux,
Crachions sur les vipères.

Et nous avons grandi,
Accompli nos devoirs,
Oubliant les bandits,
On a cessé d'y croire.

Peter Pan s'est rendu,
Wendy a pris des rides,
L'île des enfants perdus,
Est totalement vide.

Pourtant au fond de nous,
Les gosses ont du chagrin,
Assis dans les cailloux,
Il attendent les copains,

Pour jouer à cache-cache,
Au loup, au policier,
Pour se couvrir de tâches,
Et se faire engueuler.

On les aura forcé
À rester dans les clous,
Eux n'ont pas renoncé,
À faire les quatre cents coups.

163

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !