1
min

Les New Balance grises

Image de Léna

Léna

88 lectures

95

Céline de la Varrière, duchesse de son état,

tirée à quatre épingles en toutes occasions

n'imaginait pas devoir, un jour, de très petit matin,

chausser baskets à ses pieds qu'elle avait d'ailleurs fort jolis.




Mais suivre son baron de mari dans ses périples extravagants

présente quelques désagréments dont il faut sortir vainqueur....

Aussi, faisant fi de son aversion pour les semelles en caoutchouc,

après avoir mis ses chaussettes rouges et jaunes à petit pois,

voici les petits petons de la duchesse enfouis dans des New Balance 1300 JP




Elle se posta bien sûr, la coquette, devant son miroir et,

ouvrant un oeil bleu panthère, puis l'autre brun,

eh oui, Celine de la Varrière avait les yeux vairon

elle ne se trouva pas si mal que ça dans ses baskets grises

Elle remonta même sa robe kaki sur ses cuisses pour s'admirer

et du convenir que cela aurait pu être bien pire que cela.




Celine de la Varrière prit son parapluie transparent violet

et rejoignit Albert de la Ferrière à la table du petit déjeuner

Après avoir essuyé ses moustaches, réajusté ses lorgnons,

Albert sonna l'heure du départ et Celine trottina derrière lui.




Ils traversèrent le village, désert, en plein milieu de la nuit,

leurs lampes torches vissées sur le front, à la queue leu leu,

Après quelques kilomètres, ils arrivèrent enfin sur la plage

et se mirent immédiatement à l'ouvrage.




Deux heures plus tard, ils étaient de retour,

les paniers remplis de couteaux et de coques.

Riant sous cape comme une enfant,

Cèline de la Varrière semblait valser les pieds dans ses baskets

qui, de grises, étaient devenues vertes détrempées.




Albert pinça ses fesses chaloupées avec appétit

tout en lui susurrant à l'oreille "petite voleuse coquine".

et ni une, ni deux, il remonta la robe kaki sur ses cuisses

coinça les baskets contre le mur et lui fit un gros bisou dans le cou.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Poème
95

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie
Marie · il y a
Charmant !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci (sourire)
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Coquin et drôle bravo !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci beaucoup
·
Image de Hortense Remington
Hortense Remington · il y a
Pincer des fesses avec appétit : pas banal !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Je les ai imaginé, et je me suis dit que si j'étais lui....
·
Image de Mirgar
Mirgar · il y a
Très drôle et très humain.Tous mes votes.
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci beaucoup Mirgar....
·
Image de Maryse
Maryse · il y a
Charmant ! mon sourire et mes votes Léna !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci beaucoup Maryse ....
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
c'est trop charmant , on se croirais revenu à la cour de Versailles! +5 ;je vous invite dans mon 'Taj Mahal ' 'Eclaircie ' et pour sourire dans ' L'été au bureau ' , si vous le voulez bien , merci ! 5
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci beaucoup Zouzou... J'adore Versailles, je me verrais bien en Pompadour !!
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Sur un ton suranné, voilà un poème très drôle et très coquin. Mes votes.
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci beaucoup François
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Une pêche nocturne de coquillages...naturelle sous les dehors bien titrés de la noblesse coquine tout de même...
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci beaucoup Dominique
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Style au charme d'antan pour une fable bien tournée. mon vote
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci Jocelyn
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un univers au charme suranné qui s'égaye quand se chaussent les baskets !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Avouez qu'une duchesse en baskets, ce n'est pas commun....RIRES !
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Tout à fait ! :-))
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur