1
min

Les flammes de l'enfer

Image de Dorothey Moine

Dorothey Moine

29 lectures

3

Autrefois emplit d'émoi
allumé de tes mains
tu réchauffais ses matins
Aujourd'hui sans toi
Mon coeur brûle
il n'a de cesse de s'incendier
tu l'as ainsi lâchement laissé
Aucune armure
n'a pu le protéger.
Mon âme hurle
car tu as cessé de m'embrasser
nos rires osés en cendres
nos sentiments en brasier
voilà ce que tu engendres
les flammes de l'enfer
sont bien sur terre
lorsqu'au bras hier
d'une autre tu te montres
tu te serres.
Dans les limbes
je tombe, je sombre
ta fierté, ton sourire,
ce bonheur que tu affiches
pendant que l'ombre m'envahie
comment veux-tu
que je m'en fiche
vos deux corps
sous mon regard réunis
plus que la peur
ça me tue
je m'évapore
j'agonise sous ta lumière
encore crépitante
j'entre dans l'antre
et je redeviens poussière.
Ca y est,
de ton emprise
peut-être suis-je libérée,
car enfin elles m'ont définitivement prise
les flammes de l'enfer.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
mais l'enfer n'aura jamais le dernier mot car le véritable amour perdure, ne craint point les cendres et les brûlures
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Des vers enflammés qui se consument à la lecture, joliment tournés.
·