Les blanchisseurs d'âmes

il y a
1 min
784
lectures
214
Qualifié

De moi vous ne saurez que ce que mes poèmes vous content. Tantôt triste et spleenaire tantôt extravagant fantaisiste tantôt fou amoureux pamphlétaire, fabuliste, joueur avec vous avec le temps  [+]

Image de Été 2018
Il existe un endroit perdu sous l’océan,
Qui reprend les âmes rendues par les défunts.
Leur forme en goutte d'eau se glisse doucement,
Dans un palais de verre aux étranges parfums.

Certaines sont fripées, grisonnantes ou noires,
D'autres gardent encor la blancheur de la perle,
Ce rideau singulier choit dans un réservoir
Et se laisse entrainer dans une eau qui déferle.

Portées par le courant vers un bassin ovale
Aux décors somptueux d'éclatantes fontaines,
Les âmes sont vouées aux soins des Syllibales,
Hybrides de ce lieu, mi-anges, mi-sirènes.

Un nectar sidéral aux arômes de miel
Revigore l’état des petits corpuscules
Qui retrouvent alors leur forme originelle
Purifiées de fraîcheur que la nacre macule.

Le fluide rédempteur, riche de mille histoires
Nourrira les embruns, formera des nuages.
La pluie se chargera d'épandre les mémoires
Sur ce monde orphelin avide de présages.

Il existe un endroit perdu sous l’océan,
Qui nous rend les âmes lavées de leurs mystères.
Leur flamme brûlera dans le cœur des naissants
Et les réchauffera jusqu'à l'heure dernière...

214

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !