1
min

Les Années 40

8 lectures

1

Je suis homme d'âge moyen,
et j'emmerde les chevaliers,
mes principes ne sont que miens
et je n'ai aucun allié,
ni besoin d'être adoubé
validé privilégié,
mes médailles sont du peuple
et à lui seul je veux plaire.

Offrez-moi des chrysanthèmes
pour fêter ma quarantaine
Dehors toujours la même merde
j'éclaire encore les mêmes thèmes
Et si j'ai su dire je t'aime
ainsi que planter ma graine
C'est pour créer plus de haine
envers satané système.


Ma femme est devenue ronde
je fuis le centre du monde
et me rends à l'évidence :
moi aussi j'ai pris du ventre.
À défaut d'offrir palace
faudra bien lui faire une place
entre vorace et rapaces
lui éviter les impasses

Expérience et sagesse
à mesure que la vue baisse
jeune fiérot des cicatrices
puis les rides nous assombrissent
Entre vases communicants
l'adolescence comme icône
la vieillesse handicapante
qui maîtrise pourtant la pente


Qu'ai-je appris de mes erreurs ?
Qu'espérer de nos errances ?
On finira rance d'aigreur
si on perd nos espérances.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,