1
min

Les anges solitaires

Image de Marie Kléber

Marie Kléber

91 lectures

17

A l’aurore du monde, il y avait l’eau
Les Nymphes sorties des mythes

Le corps triomphant, la poitrine offerte au vent
Subtile caresse éphémère de la chaire

Au coucher du monde, il y avait le feu
Le Phoenix triomphant narguant le chaos

Le corps libéré, le poitrail transpercé
Par les flèches du plaisir incarné
17

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de De margotin
De margotin · il y a
Très joli
Image de Christelle NathSoL
Christelle NathSoL · il y a
Simplement très joli. Merci pour vos mots.
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Merci Christelle!
Heureuse qu'ils vous plaisent

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
... Et Cupidon s'en fout, chantait Georges Brassens.
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Exactement!
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Quand les contraires s'assemblent, ça donne un joli poème.
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Merci.
C'était l'idée de départ. en effet

Image de J. Chablik
J. Chablik · il y a
Rien de superflu, quelques vers pour poser un début et une fin métaphysique. Joli.
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Merci beaucoup.
Image de Flore
Flore · il y a
L'eau et le feu...du début du monde à la fin, de très belles images en douze vers, bravo.
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Merci beaucoup Flore!
Image de Vrac
Vrac · il y a
Je me suis promené dans le parc et j'ai regardé les statues
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Elles sont fascinantes, n'est-ce pas!

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Vie. Trois lettres. Un mot tout petit pour évoquer quelque chose de grand, d’immense, d’indescriptible souvent. La vie qui défile et se défile aussi. La vie qui tient à un fil. Au-dessus du ...