428 lectures

39

Qualifié

Voici donc revenue cette heure où tout se cambre :
Les arbres, les chevaux, le soleil de septembre.
L’été s’achève encor, tout se tend, c’est la fin,
Il n’y a que tes doigts qui tremblent dans ma main.

Je voudrais déjà être hier, et voir, ému,
L’ombre dans ton regard implorant ces statues.
Mais le temps ne sait plus aller comme autrefois,
Lorsque tu l’en priais, en arrière pour moi.

Il attend et se fige et, même sur le sol,
Les herbes ne croient plus au dieu qui nous immole.
Si la rosée descend, aucun rayon ne vient,
Et ton corps devient cendre et noir comme le mien...

Je n’ai plus un instant, tu n’as qu’une minute,
Et de tant de fumée c’est l’ultime volute ;
Mais comme elle tu sais que demain sera mieux,
Car toujours le nuage a su se plaire aux cieux.

As-tu froid ? Ne crains rien ; mon cœur crépite et flambe,
Et s’affaisse vers toi comme un corps sur ses jambes !
Dieu leur pardonnera le mal qu’ils nous ont fait,
Car notre amour, regarde, ils n’ont su le brûler.

PRIX

Image de Printemps 2016
39

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
L'amour lorsqu'il est vrai et grand n'a que faire de la mort. Il survit à tout.
·
Image de Maud Garnier
Maud Garnier · il y a
Je les aime ces châteaux cathares... Montségur, Puilaurens, Peyrepertuse, Quéribus, Aguilar, Lastour....autant de forteresses aujourd'hui en ruines, où subsistent encore éparses les âmes glorieuses des anciens habitants, parfaits, se disaient-ils, tant qu'ils ont gêné les pouvoirs en place et finis aux bûchers, merci de nous conter la petite histoire dans la grande dans ce magnifique poème, où l'amour persiste, résiste et ne meurt jamais...
·
Image de Claudine Lehot
Claudine Lehot · il y a
Un amour incommensurable, jusqu'au bûcher...
·
Image de Leméditant
Leméditant · il y a
Bravo pour ce beau poème aux accents mélancoliques qui transmet une émotion puissante. Mon vote.
·
Image de Segovellaune
Segovellaune · il y a
poème hermétique au début puis qui révèle tragique des amants cathares sur le bûcher, enfin c'est ce que je m'imagine
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un superbe hymne tragique à l'amour ! qui aurait pu concourir avec succès pour la Saint Valentin.
Si vous le souhaitez, le mien est plus ... apaisé http://short-edition.com/oeuvre/poetik/quand-3

·
Image de Philip Kie
Philip Kie · il y a
Toujours cette sensibilité servie par une belle plume.
·
Image de Etoile
Etoile · il y a
"je n'ai plus un instant, tu n'as qu'une minute...si la rosée descend, aucun rayon ne vient". quelques vers sublimes. je vote
si cela vous tente, j'ai un sursaut en compèt' : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/sursaut-delice

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle poésie bien construite! Bravo! Mon vote N0 27 ! Mon EUREKA! est en Finale pour le Prix Bibliothèques Pour Tous 2016 et je viens vous inviter à le lire et à le soutenir! Merci d’avance!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/eureka-6

·
Image de Béhem
Béhem · il y a
Que d'amour ! Un coeur qui fond, des yeux qui pleurent.......... +1v
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème