Image de Doulla

Doulla

16 lectures

3

Houleuse vague de lumière,
Froide écume des vins,
Dans les entrailles de l'air,
Gît l'étincelle du sein.

Sublime nature verte,
Ne reste pas inerte,
Rejette loin ton mal,
Qu'il soit propre ou sale.


Gisant au fond de toi,
Se meurt le cœur originel.
Criant au fond de toi,
Seul t'entends le doux ciel.

Une nuit sans pluie,
Ou une pluie sans bruit,
Tes hurlements et tes cris,
Restent muets pour tes fils.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Irkomtheseb
Irkomtheseb · il y a
Alors que pour moi la dernière est magnifique, muette et criante, tue et ardente ... Joli texte ;)
·
Image de Doulla
Doulla · il y a
Merci beaucoup irkomtheseb, c'est ma préférée aussi
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
J'aime beaucoup la première strophe
Si belle Dame nature...
Superbe !

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

De la même thématique