Le vieux ciné

il y a
1 min
223
lectures
46
Qualifié

Freddy Potec Coupes et médailles Ne me disent rien qui vaille Ce sont les hochets de la gloire Pourtant, dans un égal souci Du corps et de l'esprit Je pédale et j'écris Il y en a qui  [+]

Image de Eté 2016
Au cinéma de mon quartier
C'était je crois rue des Saints-Pères
J'allais voir des films policiers
Des héros de cape et d'épée
J'allais chercher des illusions
Un peu de rêve et de mystère
Le cinéma c'est la magie
Je m'inventais une autre vie

Quand la lumière s'éteignait
Devant mes yeux écarquillés
Défilaient tous les paysages
Et je faisais tous les voyages
La salle était comme un écrin
Et même sur un strapontin
J'aurais voulu pouvoir rester
Et ne repartir plus jamais

Le cinéma était Royal
Et les violettes impériales
Pourvu qu'on ait deux ou trois sous
Il y en avait pour tous les goûts
Si Versailles m'était conté
Et les chiens perdus sans collier
Que Jean Gabin d'un air patelin
Remettait dans le droit chemin

La lumière s'est rallumée
Où sont-ils donc mon vieux ciné
Les affiches si colorées
Et tous les héros que j'aimais?
« Caroline chérie »
Et la placeuse si jolie
Qui nous vendait les esquimaux
Et tous les chocolats glacés

J'ai rencart avec le passé
Mais mon passé à disparu
Quelque part au bout de la rue
Il ne reste plus pour rêver
Que le magasin Super U
L'important c'est de consommer
Et la magie c'est terminé
C'est l'économie de marché

46

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !