Le vent le plus doux

il y a
1 min
302
lectures
55
Qualifié

De moins en moins enseignant, de plus en plus écrivain. Passionné d'histoire, incollable (ou presque) sur la révolution et l'Empire, passionné d'histoires, de romans, de belles épopées, mais  [+]

Image de Automne 2016
Il en est des violents,
Il en est des furieux,
Il en est des méchants,
Il en est des vicieux :
Le Mistral, le Nordet,
Le Cers, le Carcenet,
L'Autan, le Noroît,
Le Garbin, le Suroît.
Mais le vent le plus doux,
Celui qui guérit tout,
C'est ton souffle
Dans mon cou.
Il en est des sauvages,
Il en est des pervers,
Qui s’attaquent aux rivages,
Qui font gonfler la mer :
Le Soulaire, le Dretvent,
Le Thalwind, le Levant,
L’Eisserot et l’Aigal,
L’Hegoa et l’Autal.
Mais le vent le plus doux,
Celui qui guérit tout,
C'est ton souffle
Dans mon cou.
Il en est des brûlants,
Il en est des glacés,
Il en est des grisants,
Il en est des salés :
Le Chinook, le Zonda,
Le Squamish, le Bora,
Le Zéphyr, le Mistral,
La Mousson et le Hâle.
Mais le vent le plus doux,
Celui qui guérit tout,
C'est ton souffle
Dans mon cou.
Si la vie est amère,
Si le chagrin m’inonde,
Si un jour la colère
S’insinue dans mon monde

Je sais que tu sauras
Me serrer dans tes bras,
Faire passer ma douleur,
M’insuffler ton bonheur

Car le vent le plus doux,
Celui qui guérit tout,
C'est ton souffle
Dans mon cou.

55

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

La pièce de Rosalie

Jean-Marc Bassetti

À ce que l’on disait, elle s’appelait Rosalie. Elle devait avoir au moins quatre-vingt-dix ans. Tous les matins, vers 11 heures, elle passait devant chez moi. Elle ralentissait, régulait sa... [+]