34 lectures

4

Souviens-toi du soir où nous nous sommes rencontrés
On s’observait mais j’étais bien embarrassée
Parce qu’un homme me draguait avec son air niais
Alors, tu m’as enlevé une épine du pied

Ivre, il m’avait renversé son verre de rosé
Tel Zorro, tu es arrivé d’un pas pressé
Tu m’as dit : “T’es belle plante, donc il t’a arrosée !”
Je rougissais : Moi ? Belle plante ? Là, c’est le bouquet !

Moi, si fleur bleue, tes mots et ton humour m’ont plu
Toi, à fleur de peau, mon calme t’a vraiment ému
Faisons germer cette belle graine de passion
Pour que cette aventure laisse place à l’éclosion

Je me sens tellement bien dès que tu me touches
Prends racine quand tu poses un baiser sur ma bouche
Je ne compte même plus toutes ces fois où tu m’effleures
Tant mon coeur bat, c’est un florilège de bonheur

Puis, t’as voulu que j’te propose un effeuillage
Pudique, t’as lu dans mes yeux : “sage comme une image”
Nous deux allongés, se déshabillant sur l’herbe
Je, tu, nous, on s’accordera à tous les verbes

Une idylle a bourgeonné depuis cette nuit
Entre nous, un bel amour portera ses fruits
Ni le temps, ni le vent ne changera cela
Même en cas de souci, de problème, de tracas

Ne te trompe jamais en m’offrant des roses jaunes
Ou bien tu m’trompes avec une blonde en silicone
Au contraire, offre-moi plutôt des roses rouges
Pour une demande en mariage : “Allez, on s’bouge !”

Hélas, soudain, tous mes espoirs se sont fanés
Pourtant, notre histoire pas à pas s’épanouissait
Toi qui cueillais un pétale de vie chaque jour
Moi, sur ton cercueil je me recueille mon amour

Sur ta tombe je vais déposer des chrysanthèmes
Pour que fleurisse notre amour, ô combien je t’aime
Un jour, je viendrai te rejoindre au paradis
Dans le jardin d’Eden, toi et moi réunis

Thèmes

Image de Poèmes
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Moderne dans le phrasé et émouvant dans la finalité. J'ai aimé.
·
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Je rejoins Pascal sur la brutalité des deux derniers...autant que peut l'être cette irréversible séparation...
Émouvante déclaration d'amour...aimé et touchée .

·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Etrange sentiment, les premiers quatrains sont comme l'amour qui s'enracine, on monte assez haut dans la passion, et les deux derniers célèbrent brutalement la fin de l'être aimé. Sans qu'on s'y attende le moins du monde. Mon "Tropique" est en final si le cœur vous en dit.
·