Le soir de leurs vies

il y a
1 min
190
lectures
30
Qualifié

Avé Lecteur celui qui va écrire te salut ! Bienvenue à toi amateur de maux et humour, bienvenue dans mon monde. Bienvenue là où amour rime avec bravoure où paré de mon "art mûr" je vise  [+]

Image de Eté 2016
Devant le miroir, les jambes en coton,
Ajuster les guêtres, le geste incertain,
Plus technique le nœud papillon,
Il faut être impeccable pour dix-neuf heures vingt.

Coquettes bouclettes, surmontées d'un chapeau,
Sans hâte elle s'apprête, vernis et sac à main,
Rose joues, rouge lèvres et blanc manteau,
Fin prête à moins le quart puisqu'il a dit à vingt.

Au pied de l'immeuble, sous un parapluie,
Dans la nuit enluminée, le sol détrempé,
En cette date du quatorze, les bruits sont mélodie,
Et les visages illuminés, font briller Février.

Sereins, ils se dirigent, bras entremêlés,
Vers leur restaurant phare :« la tour de Pise »,
Ou les attendent chef, violoniste et table isolée,
Elle croit à l'opéra, diversion rodée, c'est une surprise.

Au son des cordes caressées par l'archet,
L'entrée, le plat ainsi que le dessert,
Défilèrent sur cette table au mérite étoilé,
Soudain monsieur, d'un geste, change l'atmosphère.

Elle rougit quand tant bien que mal il se lève,
Cherchant dans sa poche de veste en tweed blanc,
Leur livret de famille une larme au coin des lèvres,
La valentine et son amant fêtent leur noces de diamant.

30

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !