1
min

Le slam de la photocopieuse

Image de Adeline Relmo

Adeline Relmo

6 lectures

0

Le matin tu te lèves, café serré, croissants, le ventre bien plein,
Il faut bien ça car pas de trêve, tu peux en être certain.
Ta matinée commence dans ta bagnole, ça trafique, ça s'bouscule dans ta caboche
T'as réussi à te garer, pas trop loin de l'école, oublie pas ta sacoche.
Dedans, ton cahier-journal -tu y as passé ta soirée, côtoie le dernier album de Philippe Corentin
Arrivé devant la porte, le code de l'alarme tu le connais, c'est toi le premier chaque matin.
Pour la photocopieuse, il faut savoir jouer des coudes
Pareil pour la plastifieuse, tant pis si ta collègue boude.
Et là, si t'es chanceux, les feuilles tourbillonnent, et les toners sont pleins,
Par contre si t'es poisseux faudra passer ton chemin.
Arrivé dans ta classe, t'appuies sur l'interrupteur, les néons grésillent
Hélas... tu as oublié d'imprimer la dernière leçon de Picbille.
Retour à la case départ, ET MEEEEERDE y a plus de toner noir
Bien entendu il est trop tard, allez, tes élèves feront pas d'histoires.
Ils écouteront ta voix suave, enfin ce qu'il en reste
Elle a pris deux tons dans le grave depuis que t'as crié sur Céleste
Peut-être qu'au fond c'est aussi à cause du whisky que tu sirotes le soir
En rédigeant des fiches de prep pourries, qui finiront en haut d'une armoire.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème