Le signe

il y a
1 min
338
lectures
52
Qualifié

Dans le repli caché d’un vallon solitaire,
Où divague un ruisseau perdu dans les roseaux,
Une église se meurt au milieu de tombeaux,
Rêvant de son passé, loin des bruits de la terre.

Ce bijou d’art roman, dont l’état vous atterre,
Des hommes et du temps a subi les assauts,
Les tombes en débris assaillis par les eaux
Dévoilent trop souvent leur macabre mystère.

C’est dans ce triste lieu que j’ai vu certain soir
Une femme en arrêt devant un crâne noir
Dont les trous regardaient ses yeux pleins de jeunesse.

Et j’ai surpris entre eux, mystérieux et fort,
L’échange tout à coup d’un signe de détresse :
Le regret de la vie et l’appel de la mort.

52

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !