Le rêve de peter pan

il y a
1 min
48
lectures
0
Quand la nuit vient m’emporter
Le visage tourné vers le bas, aussi légère que le néant
Invisible tu viens vers moi
Doucement.

Tu restes près de moi
Tu me murmure à l’oreille « me voici »
Et la solitude s’évanouie.

Tu me donne l’âme, l’étincelle qui me font avancer
Qui font de moi plus que chair et os.

Je veux être quelqu’un
Quelqu’un qui veut exister.

Wendy, chérie
Dans la cuisine
Avec tes rêves

Vas-tu t’envoler
A nouveau
Gagner le ciel
A nouveau

Défaire les crochets
Une fois pour toutes
Bannir les Tics Tacs
A nouveau

Peux-tu être toi même ?
Pour moi
Car quand tu es avec moi
Je peux tout supporter.

Mais quand tu n’es pas là
Quand tu t’en vas
Je ne peux jamais retrouver
Le pays imaginaire.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,