Le Promeneur solitaire

il y a
1 min
525
lectures
249
Qualifié

Depuis L'océan indien ma prose voyage du battant des lames au sommet des montagnes et je me souviens de mes vies antérieures  [+]

Image de Été 2018
Le promeneur solitaire avance en redingote
Et traverse le parc
Ses pas crissent sur le gravier parmi les tombes
Il croise Baudelaire qu’il salue
Et bien d’autres poètes, musiciens, artistes
Qui dorment sous les cyprès

Le promeneur solitaire s’en va et sa longue
Silhouette s’éloigne,

Pour rejoindre derrière le mur la ville
Et le monde des vivants
Il marche sur les pavés
Pendant des heures se parlant à voix basse
En traversant la ville

Personne ne remarque son étrange silhouette
À part un inconnu
Portant cape et chapeau
Qu’il croise au coin d’une rue

Le promeneur solitaire a quitté les lumières
Des faubourgs et avance maintenant
Dans la forêt du mystère
Où tombe une pluie d’étoiles
Il foule le sol si tendre et propice
À sa rêverie
Il s’arrête enfin pour s’asseoir sur un rocher
Reposer sa tête contre l’écorce d’un arbre
Couvert de mousse

Il neige sur Paris et la lune éclaire
Vaguement une rue pavée
Où dort un homme dans sa redingote noire
Appuyé contre un mur

Des passants s’arrêtent près de lui
Et remarquent dans le caniveau
Un carnet en cuir
Qu’ils emporteront
Pour lire au printemps

249

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !