1
min

Le printemps

Image de Elizabeth Pierre

Elizabeth Pierre

2 lectures

0

Pour une amourette,
P’tite abeille a le bourdon.
Adonis goutte de sang
Est l’auteur de son tourment.
La nigelle de damas,
Belle aux cheveux dénoués,
La recueille en son calice.
Dans les cheveux de vénus
P’tite abeille s’abandonne.

Le printemps frémit !
Le zéphyr doux, frais, léger,
Ventile un parfum de myrte
Sur le pré vert étoilé
Des belles âmes fécondes.
Rose rouge et margaris,
Fleur et perle de Vénus,
Symboles de pureté,
Eclosent au paradis.

Beauté, volupté !
Dans ce radieux univers,
P’tite abeille n’a plus l’bourdon.
De la pâquerette au lys,
Du bleuet à l’anémone,
Du myosotis à l’oeillet,
Elle danse, elle butine
Epanouie, lumineuse
Dans la musique du vent.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,