1
min

Le pain d'impatience

96 lectures

25

Le pain d'impatience

Voici le mauvais temps, toutes vannes ouvertes
De ces fortes pluies assombrissant les soirs.
Aux arbres ne sont plus que quelques feuilles vertes,
Quand d'autres, depuis hie,r gisent aux trottoirs.

Les brumes ont voilé ce banc près de la stèle
D'un illustre ouvrier protégeant de son bras
Son front tout en sueur devenant le modèle
Des fondeurs épuisés par le travail d'en bas.

Mais des milliers des siens, atroce sacrifice ,
Furent licenciés tels vulgaire kleenex,
Par des spéculateurs que rongeait l'avarice
Et ne connaissaient plus que le bruit des télex.

Pensaient-ils aux enfants, qui ne voient de la lune
Qu'une lueur glacée au cœur de cette nuit
Où serrés et tremblants mendient une thune
Pour un peu de pain blanc ou un maigre biscuit.

Voyez les défiler, dos et épaules basses
Ces rangs de miséreux ayant perdu leur toit
Leur métier, leur honneur et qui de guerres lasses
Abandonnent l'espoir dans leur grand désarroi.

Quand se réveillera enfin la conscience
De ces injustices qu'on voit autour de nous ,
Il sera bien trop tard pour contrer l'impatience
De tous ces révoltés dans ce monde de fous,
25

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mohamed Laïd Athmani
Mohamed Laïd Athmani · il y a
J'ai lu et j'ai aimé.
C'est très joli! Je dirais que c'est hugolien.On y retrouve sa musicalité.
Je me suis abonné.
JE SUIS AU:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/digoinaises-corps-et-ame

·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
L'occasion de visiter et remercier ma conteuse d'Adeline et l'an neuf, ajouté au plaisir de parcourir votre poème.
·
Image de Titus
Titus · il y a
"Où serrés et tremblants mendient une thune": manque un pied. Préférer "quémandent" ou "mendiant" ? Mais on a apprécié aussi...
·
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Ce poème qui décrit une réalité tragique m'a tout de suite évoqué "Mélancholia" de Victor Hugo qui dénonçait l'exploitation des enfants et leurs conditions de travail épouvantables.
·
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
C'est un très beau texte qui s'oppose au libéralisme économique et à ses effets sur nous, notre vie, nos projets mis en suspens, notre santé physique et mentale. Merci pour votre texte !!!
Par ailleurs, si vous aimez les récits de voyage, je vous invite à rejoindre La Voie N°1, un train est en partance pour la Corne de l’Afrique, je vous souhaite une belle traversée…

·
Image de Véro Des Cairns
Véro Des Cairns · il y a
Le désordre social et ses hordes de miséreux en colère valent bien que vous leur ayez consacré ces nobles alexandrins. Merci pour eux. Irez-vous découvrir mes vers plus modestes en l'honneur des travailleurs de la nature Iséroise? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/augure-royale
A bientôt peut-être.

·
Image de Yasmine Adioui
Yasmine Adioui · il y a
Très jolie! J'aime beaucoup. Si vous avez un court instant pour lire ma TTC en concoure: Merci d'avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1

·
Image de Gabriel Epixem
Gabriel Epixem · il y a
Joli poème. Bravo.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Forte protestation contre ce monde de fous ! J'adhère à votre indignation.
Invitation à passer sur ma page et peut-être découvrir https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/des-animaux-et-des-hommes-meme-combat dans le cadre du prix Paysage Isère ?

·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème