Le jardin défleuri

il y a
1 min
212
lectures
15
Qualifié

Retraité et amateur d'art sous toutes ses formes: L'art rend palpable l'invisible Dans l'effort désintéressé Qui veut le rendre intelligible A l'homme aveugle et trop pressé: Le sourire de  [+]

Les roses ont fané au jardin défleuri.
Et mes pas égarés froissent les herbes jaunes,
Tandis qu’un souvenir de pâles argémones
Estompe ton regard dont je m’étais nourri.

Sur l’eau glauque du vieux bassin, les nénuphars
Flétrissent lentement aux caresses obliques
De l’arrière-saison qui sème des colchiques
Dans la brume flottant sur les matins blafards.

Mais, comme certains fruits que le soleil d’octobre
Fait éclater, gorgés de sucre et de nectar,
Serai-je assez soumis et n’est-il pas trop tard

Pour retrouver la joie d’un cœur tranquille et sobre,
Le temps m’ayant mûri l’esprit, tels ces kakis
Rouges, comme la terre où notre amour naquit.

15

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !