1
min

Le grand coffre à rêves

Image de H.H

H.H

130 lectures

4

Qualifié

Et voilà la pluie
Qui s’écoule de mes yeux,
Un grain de sable dans l’oeil
Ou quelque chose du genre.
Et voilà que le monde,
Esquivant mon regard,
S’écume vaguement
Et danse avec la nuit.

Les lèvres se consument
Les unes sur les autres,
Et voilà ce qu’il me reste
Quand le monde me fuit,
Un grand coffre à rêves
Que je fouille sans retenue
Et que jamais alors
Je n’avais refermé.

Mais voilà la pluie,

Mais voilà la pluie.

PRIX

Image de Automne 2014
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Florent Chako
Florent Chako · il y a
Il se lit, le temps pour une goutte de s'écouler, et on peut partir rêver ailleurs. Oui mais, on a eu le temps de rêver. A voté!

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème