Le dernier bastion

il y a
1 min
18
lectures
2
Si la jeunesse recule jour après jour,
Sous les assauts implacables de la vieillesse,
Abandonnant ici et là de vastes territoires de chair et d'os,
Il existe un fortin d'où elle ne reculera plus,
Une dernière position qu'elle tiendra coûte que coûte...
Le dernier bastion dans lequel se réfugie la jeunesse est la tête.
Dans ce poème, les vers sont libres,
De manger, après moi, les restes !
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !