Image de Robert Lee Pime

Robert Lee Pime

18 lectures

6

Il se déplace toujours

Comme s'il fuyait

Il dort n'importe où

Il vole pour manger

Il ne fait que passer

Et disparaître

Pas le temps de l'attraper



Il ne veut plus de souvenirs

Tout juste sentir la lumière l'été

Et la suivre au sud l'hiver

Il n'a plus rien

Le poète naïf dirait il a pour lui

L'or des jours

Et l'argent des nuits

Mais il n'a pas cette envie



Comme elle va il suit la vie

Qu'importent les nuages

Il boit la pluie

Et aux temps froids

Il ramasse la neige

Avec il se frotte le visage

Ça brûle la peau



Ça brûle les souvenirs



Quel est son passé

D'où vient-il

Il ne parle pas la langue d'ici

Parfois

Malgré lui

Il fredonne un air triste

Les yeux gris

Et il sourit



Qu'a-t-il vécu

Qu'a-t-il fait pour être ainsi

Le poète dirait

Il est maudit

Peut-être



Oui

C'est sa malédiction

Être le dernier des siens



Être encore là.
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
beau et triste aussi...
Image de Duje
Duje · il y a
Le petit dernier qui n'a bu que la lie de la tétée , voilà à quoi je pense à cette lecture . Pas clair , le mec !
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
entre exil, quête, le chemin est long et douloureux.

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème