1
min

Le cri du muet

Image de Mariposa

Mariposa

10 lectures

1

Je voudrais à la place du cœur avoir un cerveau, pourquoi perdre son temps à ressentir si au final on fait le mauvais choix
Alors que si on ne faisait que réfléchir on agirait automatiquement: action réaction.
Le cœur cet organe ayant pour but de rendre la vie plus belle, plus vivante, plus colorer semble au contraire décider à devenir une épine dans ma chair, un grain de sable dans la machine,
Comme si au-dedans de moi un tourbillon prenais place, capable de s'apaiser seulement par le son de sa voix
Je ne comprends pas ce désir, ce besoin, cet envie de contact comme si sans ce lien je perds mon essence comme si sans ce lien l'existence s'éteint.
Je voudrais crier, fuir, m’envoler quitter ce corps et m’éloigner de cette souffrance, de cet aberration qu’on appelle amour, de cette plaie qui ne cesse de s’ouvrir.
J’ai tenté de mettre un océan entre nous, mais les eaux ce sont dessécher
J’ai mis des montagnes, elles se sont écroulées
Qu’est ce qui serait assez fort pour briser ce pont et bâtir enfin le mur que j’aimerai échafauder.
Beaucoup chante l’amour, l’écrit, l’espère le cherche. Moi je souhaite juste la fuir car quelque chose d’aussi douloureux ne peut correspondre à cet idéalisme que tant de peintre dessine, tant de regard portent et tant de corps expriment.
Y aurait-il une contre façons, ou est-ce tout simplement moi qui ai mal appris ma leçon ?
N’empêche qu’il y a une fausse note dans le son
Et je ne parviens plus à jouer la mélodie
Je cherche, j’analyse, mais je ne vois pas où est accrocher ce fil qui nous relie, ce serait réellement plus simple si je pouvais juste le détacher.
Et partir sans un regard, ne pas voir que mon cœur s’est arracher.
Oublier que ces étoiles qui remplissent mes yeux ont été volées
Que ces moments d’interlude ne nous sont pas donné
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,