1
min

LE CIEL DEVIENT LILAS

20 lectures

3

Le ciel devient lilas, l’aurore en bayadère
Se peint de tous les tons, du rose au violet,
Chatoiement des couleurs, son éclat me sidère
Car nul peintre ne peut atteindre sa beauté.

La soierie des eaux de mon fleuve languide
Se plisse sous le vent, au coin ensoleillé
Émergeant de l’ombre, de l’église qui guide
Le croyant assidu encore ensommeillé.

À l’heure des matines, l’on voit sous le portique
Passer le sacristain qui ouvre le portail,
Tandis que le curé transporte la relique
D’un saint fêté ce jour qu’on voit sur un vitrail.

Du chemin ombragé, monte l’éclat du rire
Des enfants égayés par l’attrait du printemps.
Ils jouent à s’attraper et je pourrais décrire
Les joues rose incarnat qu’ils ont en chahutant .

https://soundcloud.com/claire-rousset-lys/le-ciel-devient-lilas
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Duje
Duje · il y a
Quelle richesse de vocabulaire . J'ai écrit sur l'aube mais en plus simple !
·
Image de Randolph
Randolph · il y a
L'aurore en bayadère... superbe !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème