Le chant du vent

il y a
1 min
47
lectures
0

Ecrire pour faire jaillir ce qui secoue sans cesse mon petit corps de femme passant inaperçue devant le spectacle continu de l'humanité; je fais danser les syllabes et les consonnes au rythme de mon  [+]

Ô doux vent qui va et vient me caressant le visage
Emmène - moi à ma terre natale et mon petit village
Je porterai mes petites bottines en plastique
Et je grimperai les sentiers boueux et fantastiques

En robe des champs, je cueillerai des fleurs sauvages
Et je t'offrirai leur parfum de reconnaissance en gage
De cet amour fou qui habite tout mon être sans cesse
Du sein de ma contrée gicle un lait doux de tendresse

Promène- moi le long des ruelles où ont élu domicile
Tous mes sentiments et mes émotions le plus fragiles
Donne-moi le temps d'apprécier ce bel air symphonique
Des cris d'enfants jouant à leurs batailles héroïques

Bon vent! Vas y, continue ton chemin avec le temps
Ne prends pas les débris de ma vie d'il ya longtemps
Dans les champs de blé, les pailles deviennent flûte
Non je ne partirai pas, c'est ici que ce sera mon gîte
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,