Le chamois de Chartreuse

il y a
1 min
116
lectures
58
Qualifié
Ce chamois de Chartreuse n’aime presque rien.
Il tolère du chocard l’œil malicieux.
Il jalouse l’hirondelle dont l’aile fend les cieux.
Il supporte la vache tarine qui chez lui vient.

Les humains lui sont importuns, malvenus.
Il se défie des enfants, vraiment bruyants.
Il méprise les randonneurs, trop lourds, trop lents.
Les fleurs ? tant de couleurs, saveurs... trop connues...

Dans l’herbe, il trouve une brochure de vacances.
Fascination, exotisme, luxuriance.
Sables plus blancs que neige, eaux plus bleues que son ciel.

Fumées noires, navires immenses bloquant les ports,
Cohortes de touristes déferlant sans efforts.
Au chamois alors que sa Chartreuse semble belle !
58

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,