Le bouc émissaire

il y a
1 min
13
lectures
2

Boris Vian : "Un homme digne de ce nom ne fuit jamais. Fuir c'est bon pour les robinets."  [+]

Mon masque m'a pris mon sourire,
Mon masque m'a couvert de buée,
Mon masque m'a gêné pour rire,
Mon masque m'a volé mon nez ;

Mon masque m'a pris ma moustache,
Mon masque m'a coupé le souffle,
Mon masque m'a rendu potache,
Mon masque m'a fait l'air pantoufle ;

Mon masque m'a coûté un bras,
Mon masque m'a coupé l'oreille,
Mon masque m'a coûté mes draps,
Mon masque m'a pris mon sommeil ;

Mon masque m'a donné des prunes,
Mon masque m'a privé de bises,
Mon masque m'a ôté ma brune,
Mon masque s'est pris dans la brise ;

Mon masque a scié mes cigarettes,
Mon masque a gâché mes soupirs,
Mon masque a fait tourné ma tête,
Mon masque a provoqué le pire ;

Mon masque m'a rendu muet et invisible,
Mon masque m'a pris une à une mes fiertés,
Mon masque ne m'a même pas fait invincible,
Mais ce n'est mon masque
qui prit ma liberté.

Mon masque est un bouc émissaire :
On le prend pour un politique
Alors qu'il n'est que sanitaire...
Ses ennemis sont illogiques.

Ma liberté on me l'a prise
Le jour où je suis né.
Devinez qui s'en grise !

Si mon masque me gêne,
M'empêchant de crier
Quand je suis révolté,
Il me défend des gaz lacrymogènes.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Liam Azerio
Liam Azerio · il y a
Il y a de la profondeur pour décrire ce masque porteur de valeurs.
Image de Dranem
Dranem · il y a
Le masque et la plume ...
Le masque qui nous dérange et la plume pour en parler comme vous le faites !