LE BOA DE SOLEIL.

il y a
1 min
10
lectures
2
Comme s'il cherchait à m'apporter réconfort
le soleil passe son bras dessus mon épaule,
il entoure ensuite mon cou et ses entours
tel un lourd boa de fourrure un peu piquant
dont la chaleur, touffue, rayonnante
m'étreint.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !