Le « blaireau des sables »

il y a
1 min
1 129
lectures
32
Qualifié

Tout au bout de mes vers on trouve en point de mire l'anagramme de celle ci : la rime . A laquelle battements de mon cœur s'arriment comme au quai du bonheur .

Image de Grand Prix - Automne 2021
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Il était une fois
Un vieux marin hirsute
Habitant une hutte
Quelque part dans les dunes
Il n'avait pas une tune
Il survivait ma foi
Bien souvent d'expédients
Et parfois en mendiant.

Il se disait pêcheur
Mais il ne pêchait rien
Il se disait chasseur
Mais n'avait pas de chien
Quand il buvait un coup
Il avait plein d'copains
Et quand il était saoul
Il racontait des blagues
Autour d'un plat de moules
Bien arrosé de vin.

Il se mettait à table
Et nous parlait alors
De son « blaireau des sables »
Qu'il avait enterré
Tout comme un cher trésor
Dans son p'tit potager
Juste à côté, dehors.

Nous autres intrigués
Demandions à le voir
Il décida un soir
D'aller le déterrer
Nous étions tous autour
Lorsqu'avec ses deux mains
Il se mit à creuser.

Du sable, sort un écrin
Qu'il ouvre doucement
Sur coussin de velours
À not' grand étonnement
Y gisait un blaireau
Non pas un animal
Mais le très gros pinceau
À usage facial
Que le barbier emploie
Pour savonner la barbe.

Tout heureux de sa blague
Le regard dans le vague
Encore tout à sa joie
Nous invite à manger
Sa tarte à la rhubarbe
Arrosée de calva.

La nuit se prolongea
En maints éclats de rire
Et au petit matin
Sans un seul coup férir
Barbes rousses et boucs bruns
Tout le monde se rasa.
32

Un petit mot pour l'auteur ? 29 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Pays
Philippe Pays · il y a
Un blaireau de poils de blaireau
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Je ne me suis pas rasé... entendez par là que j'ai conservé ma barbe blanche de vieux de la vieille. Un texte régal :-)
Image de Frédéric Müller
Frédéric Müller · il y a
C'est donc pas toi le "blaireau des sables " !
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Ce poème va peut-être relancer la mode du rasage qui n'est vraiment plus d'actualité, où la tendance est à la barbe de trois jours, de huit jours, très longue et soignée à la Hipster, où à la barbiche clairsemée comme Auffray, Lama et feu Halliday.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ce poème malicieux sur la polysémie du mot « blaireau » a l’énorme avantage de ne pas être capillotracté, malgré l’activité évoquée ! On n’y coupe pas les cheveux en quatre mais seulement les poils en deux !
Image de Jul Saint Jean la Puenta
Jul Saint Jean la Puenta · il y a
oui ce blaireau n'est pas maître tesson, le mustélidé noir et blanc qui subit la cruauté inqualifiable des chasseurs français par leur déterrage et leur mise à mort inutile; méles méles tomber .
Image de Jul Saint Jean la Puenta
Jul Saint Jean la Puenta · il y a
Bel instant de vie drôle ;-)
Image de Ray dit Kourgarou
Ray dit Kourgarou · il y a
Voilà une petite poésie qui me plaît bien. Je possède toujours le blaireau et le rasoir coupe-choux 'Solingen' hérités de mon père il y a 25 ans mais je les utilise rarement ; un poil l'été quand je n'ai que le bouc /moustaches mais jamais l'hiver (voir mon portrait/avatar, hahaha !).
J'ai mis mon père en terre mais pas son blaireau, quand je me rase je pense à lui qui n'a jamais porté ni moustache ni barbe.

Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Moments d amitié
Image de Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
Une tonalité joyeuse. Et ça fait du bien car la magie opère à la lecture.
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Je connaissais le blaireau des sables... mais votre poème humoristique est très bien tourné... bravo pour ce moment plaisant.

Vous aimerez aussi !