Le banc

il y a
1 min
4 226
lectures
690
Lauréat
Public
Recommandé

En espérant que vous passerez de courts mais bons moments de lecture. Merci pour ce partage Thalie D  [+]

Image de Automne 2016

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

C’est un banc oublié dans le fond du jardin,
Parmi les herbes folles, à côté d’un bassin.
Un banc de pierre moussu érodé par les ans,
À l’ombre d’un grand chêne éreinté par le temps.

C’est un banc délaissé depuis tant de saisons,
Dans un coin de verdure laissé à l’abandon,
Un siège insignifiant à l’allure défraîchie,
Vestige du passé, cerné par les orties.

Sous la lune pleine et rousse, deux âmes trépassées,
Flottent dans l’air du soir, embaumé par l’été.
Leurs silhouettes blanches se glissent dans la nuit,
Poussées par le vent doux, elles s’approchent sans bruit.

Comme jadis ils s’enlacent, ces amants d’autrefois,
Ici le temps se fige, la mort n’existe pas.
Ils retrouvent le banc, témoin des jours heureux,
Gardien de leurs secrets, ami des amoureux.

Leurs caresses maladroites et leurs baisers glacés,
Ravivent les serments qu’ils s’étaient échangés,
Ici, au même endroit, sur ce banc démoli,
Quand leurs cœurs palpitaient, pleins de joie et d’envie.

L’aube arrive, ils se lèvent, reprennent leur chemin.
Il soupire, elle pleure, reviendront-ils demain ?
Deux spectres nostalgiques des souvenirs d’hier,
Repartent lentement vers le vieux cimetière.

Recommandé
690

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !