1
min

L'âne et le renard

23 lectures

7

Il était une fois, un vieil âne honnête.
Et pour sa probité, on le traitait de bête.
Son dos portait les faix des autres animaux
Qui se moquaient de lui nonobstant tous ses maux.
On ne le payait point; on lui tendait brin d’herbe.
"Trop manger causera ta maladie acerbe",
Lui répondait-on quand un mécontentement
Dans son oeil doux luisait silencieusement.
Le pauvre généreux sans croire la parole,
S en va, la pitié au coeur, jouer son rôle.
Un matin, un renard arriva et lui dit:
"Porte mes pots là-haut et en mot d érudit,
Je te rembourserai. Ta sueur m est très chère".
L ãne accepta mais vit dans la pupille amère
Le sourire vilain du menteur sans talent
"rira bien qui rira le dernier cher client",
Se dit-il en lui même et prit la marchandise.
En haut, il demanda la parole promise
Au malin qui, tout fier, monta sur un rocher.
-Menteur est celui qui te jette sans broncher
Que le vacarme au sourd est effrayante chose.
-Menteur est celui qui te dit qu entre la rose
Et le chiendent, l aveugle est apte ā faire choix.
-Menteur est celui qui te dit que de sa voix
Le muet a chanté pour ensorceler l autre.
L âne se tut un temps et s éloigna du centre.
Il s accroupit, le dos vers le profond ravin
Et y versa son faix lançant au gros malin:
"Menteur est celui qui te dit, grand imbécile,
Que de tes pots jetés, il en est un utile."

Ne vous moquez jamais du dernier des crétins , .
Un coup mésestimé transpercerait l’airain.

Thèmes

Image de Poèmes
7

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Aimez les ânes et méfiez-vous des renards : jolie fable !
·
Image de Bennaceur Limouri
Bennaceur Limouri · il y a
Merci
·