23 lectures

2

A chaque fois j'ai l'impression que c'est différent
Que c'est une chose nouvelle et unique que ce sentiment
Que je découvre d'une nouvelle façon ce que je ressens
Au final peut-être que je me mens...

Malgré ça, tu me manques tant...
Tous les visages que je vois m'écorchent intérieurement
Ils me rappellent toi, ton visage et ton rayonnement
Tout ce que tu m'as apporté et retiré si brutalement

Comme autant de plumes dans lesquels j'étais si bien
Mes yeux perdus dans l'univers réconfortant des tiens
Sont autant de lames qui aujourd'hui, me percent de toutes parts
A chaque détour, chaque pensée vers toi, chaque regard

J'étais suspendu dans un paradis si fugace et fragile
J'ai cru que la vie m'offrait une belle oasis, une idylle
Mais rien n'est jamais si facile
Il semble que pour moi, l'Amour soit toujours difficile...

J'accepte les pleurs, la folie, les nuits et les rêves
Où je ne vois que toi, ton corps, nos mots et notre complicité si brêve
J'accepte de vivre la plus grande et profonde tristesse
De ne jamais pouvoir t'exprimer ma plus grande et profonde tendresse...
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Julie Couture
Julie Couture · il y a
Magnifique, le sentiment est profondément bien exprimer.
·
Image de Djiguidjik
Djiguidjik · il y a
Merci beaucoup :) !
·
Image de Michaël ARTVIC
Michaël ARTVIC · il y a
L'expérience du sentiment est ici largement bien écrit ! Nevermore de Paul Verlaine un peu revisité et j'aime. 😉 Merci à vous.
·
Image de Djiguidjik
Djiguidjik · il y a
Merci beaucoup pour ce super compliment !!! Je suis hyper flatté ^^ !!! Merci :) !
·
Image de Michaël ARTVIC
Michaël ARTVIC · il y a
Merci encore à vous , c'est une poésie libre , très bien .
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème