1
min

L'adieu

Image de Claire Morin

Claire Morin

39 lectures

2

Adieu
Point final d'une vie à deux.
Trait tiré sur un commun avenir
Car refroidi par trop de revers.
Le duvet des tendres souvenirs
Ne tient plus chaud l'hiver.
Sans se retourner, il faut alors partir.
Abandonner là les actes manqués
Qui nous laissent seuls sur le quai.
Adieu, un si petit mot
Pourtant si lourd à exprimer.
Que nous devons prononcer
Lorsque la fin est annoncée,
Même la poitrine comprimée
Par la peur de la solitude.
Le courage agonisant est pesant.
L'anamnèse n'est qu'une parenthèse
Qui trouble notre quiétude.
Afin de se conjuguer au présent -
Adieu, le mot qui libère
Quand nous manquons d'air.
Il faut se défaire de ces liens
Qui autrefois faisaient du bien
Mais dorénavant nous enserrent.
Loin des yeux, ils ne se voient plus
Loin du cœur, sur lequel il a trop plu.
L'amour ne fait plus que le mauvais temps.
Aux deux amants le mal s'étend.
Sur eux s'abat l'anathème.
Ils n'ont plus la force des « Je t'aime ».
Ils n'ont pas de quoi se maudire,
Mais n'ont que des maux à se dire.
La flamme s'est évaporée dans le noir,
Au crépuscule d'un autre jour, un soir
Distillant dans l'espace leur essence.
Si à l'aube s'éteint la passion
L'espoir des points de suspension
Se vide de tout son sens.
L'adieu est une peine partagée
Mais qui veut vivre encagé ?
Plutôt qu'oiseau ivre pas enragé ?
Ne plus relire les épîtres.
Un départ pour un nouveau chapitre.

© Claire Morin alias Slamity Jane
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de anonyme
anonyme · il y a
Fort et bien écrit. Je vote et je m'abonne! Je vous invite à lire ma TTC en concours, merci d'avance et bonne journée.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1
Yasmine

·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème