Labyrinthe

il y a
1 min
3
lectures
0

"Depuis que je connais mieux mon corps, mon esprit n'est esprit que dans une certaine mesure ..." ; cet aphorisme de Nietzsche est à l'exacte mesure de ce que mes longues journées de marche dans les  [+]

Je suis perdu dans mon labyrinthe,
je tourne, tourne et me retourne,
comme un rat dans la nuit,
cherchant en vain une sortie,
et mon corps est devenu perdition,
égaré dans sa fiction,
dans cet espace sans nom,
où chaque idée, chaque geste,
devient blessure funeste,
donnant à la vie,
ce parfum maudit,
qui parfois la grandit
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,