221 lectures

110

Qualifié

L'horloge rit dans le salon, sa pendule balançant des tics et des tacs de respirations saccadées.
Adieu, dit-elle joyeusement aux secondes égrenées, aux minutes égarées, aux heures gaspillées.
Et tant d'histoires s'effacent, c'est à t'en faire pleurer,
Et ces piqûres de taon que le temps en fuyant peut t'infliger.

Les traces d'un amour oublié, d'un simple bonheur ressassé ou d'une amitié effacée, elle en rit
L'horloge, de ces secondes tuées, de ces minutes assassinées, de ces heures trépassées.
La mort, l'oubli, comme des craintes si vite arrivées,
Te hantent avant de t'emporter dans des mesures bien calculées.

Avec une régularité de rotation céleste, la voici qui tourne, l'heure, et sans arrêt 
Elle ne se grippe jamais : pas d'erreur pour les secondes en minutes et les minutes en heures rapportées.
Face à l'horloge, c'est toi et toi seul qui es grippé,
Sans t'emporter tu vois tant d'instants qui tendent au temps décalculé...

Et j'ai peur, tu sais, aveuglée, de laisser les pages patiemment écrites de nos moments s'effacer
D'oublier les virgules puis des paragraphes entiers au fil des secondes, des minutes, des heures !
Je suis poursuivie par ces spectres et par mes vieilles peurs,
Son rire binaire les attise, bouscule mes rimes : l'horloge.

Elle est la voix du Roi, de l'Empereur, du Sacré.
La vie, le souvenir, tout s'incline devant le Maître :
Courbettes
Saluts 
Le spectacle continue
Avec d'autres acteurs

Les anciens ont disparu.

PRIX

Image de Été 2018
110

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une jolie évocation du passage inéluctable et impitoyable du temps, notre pire ennemi ! Mes votes !
·
Image de Terry Omø
Terry Omø · il y a
Tiens, j'avais pensé à Francis Ponge, je n'étais pas la seule personne à y penser ! :D
C'est vrai que ça y fait penser ...

Mais ce texte résonne aussi d'une grande originalité qui lui est propre ! Et on est suspendu.e à ces tics et ces tacs qui s'égrènent et dont tu dépeins la course et le rythme avec brio ! Merci pour ce texte ! +5 votes bien mérités !

·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Très beau poème à la Francis Ponge !
Apprécierez-vous "Autour du brasier" en lice pour ce prix ?

·
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
la tyrannie du temps, bien évoquée, racontée, mes 5 voix, je vous proposehttps://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/et-disparaitre-au-printemps
·
Image de Unay
Unay · il y a
Merci beaucoup pour ton commentaire et pour le partage de ton poème !
·
Image de Hélène Jib
Hélène Jib · il y a
Magnifique récit de ce que fut une vie.
·
Image de Unay
Unay · il y a
Et de ce que seront les suivantes, merci pour ton commentaire !
·
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Le temps qui avance, inexorablement, et pourtant qui bat aussi la mesure de la vie. Joli.
·
Image de Unay
Unay · il y a
C'est exactement ce que je trouve beau dans ce thème, merci pour ton commentaire
·
Image de Sasha
Sasha · il y a
Tant le temps est là, tant il est temps qui s'en va...BRAVO
·
Image de Unay
Unay · il y a
Merci !
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
L'horloge rit... J'aime beaucoup. Poème original, belle écriture. Toutes mes voix.
·
Image de Unay
Unay · il y a
Merci beaucoup, c'est très gentil
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Mais de rien ! Si vous avez le temps et l'envie, je vous propose de découvrir Maréchal nous voilà.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Joli poème qui se joue de la fuite du temps, un peu de la chanson de Brel, et le temps passe qui emporte des mots, puis des images, et les "anciens ont disparu".
·
Image de Unay
Unay · il y a
En effet très belle chanson de Brel qui m'inspire beaucoup, merci pour ton commentaire !
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un joli poème en prose sur la fuite inexorable du temps.
·
Image de Unay
Unay · il y a
Merci beaucoup !
·