La Ville Haute

il y a
1 min
15
lectures
0
Saint-Domingue.
Des hommes sombres aux bras de femmes voilées sortent de la Cathédrale jaune. Ils ne sourient pas et les ors dans la pénombre, se reflètent sur leurs mains. C'est le Dimanche de Saint-Dimanche où des ombres de sang, Dominicains religieux pendouillés, s'esquissent dans la fraîcheur de la halle. Les Grandes Portes glissent silencieusement et dévoilent la Lumière. 
Sur la place, la Haute Statue de bronze regarde avec indifférence passer les promeneurs. Les oiseaux tressent des couronnes de mariées aux femmes esseulées chassant l'amant tarifé. Les pierres s'envolent d'histoires en rêves. Une princesse et son entourage avancent, surannés. Les tavernes rotent quelques soudards éméchés.
Les femmes, toujours elles, sourient, pleine de lumières, auréolées de tendresse, rondes comme des fruits que les désirs cueillent dans les recoins sombres des hôtels de la place.
Un vieux chevalier espagnol disparaît dans une encoignure, son épée raclant le sol. Les mains de sang des conquistadores ressemblent à des bouquets de fleurs rouges, tulipes africaines écloses dans la fureur des massacres. La Ville Haute aux Portes de Bronze s'endort ou s'en meurt, s'en va et s'en vient dans le reflux des Temps.
Un ciboire d'or dévale une marche. Une croix traversière tombe dans la poussière. La Grande Eglise se ferme sur un autre Univers.
Des billes de pierre bleue comme des larmes dominicaines s'accrochent à mes pas. Je cherche sans cesse, cette princesse -là. Ces yeux rieurs et tristes. Cette robe de perles blanches que je n'ai pas enlevée. Un bateau l'a volé, loin vers le Nord.
Ici la Ville Haute se lève, toute mouillée de rosée et de désirs. Immuable et frémissante. Sans doute rassurante, le vent n'y pénètre pas, ni les dangers, ni les joies. La ville Haute est un refuge ultime contre le passage effréné des Temps. Sur un banc de pierre marine, silhouette large et noire, j'attends la Princesse Blanche.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !