La vieille poétesse

il y a
1 min
189
lectures
35
Qualifié

Romancier et poète, mon besoin d'écrire est maintenant vital depuis que je suis à la retraite. J'ai trouvé l'initiative de short édition très originale et qui colle parfaitement à notre temps  [+]

Image de Été 2020

La poésie est morte en un dernier tourment,
Sur les bords du chemin de nos amours passées.
Où sont ses souvenirs, les délices chassées
Dans le chant désuet d’un cadavre rimant ?

Que reste-t-il enfin de ce tragique amant ?
Troubadour pathétique en phrases ressassées,
Ménestrel dépressif aux muses terrassées
Par les vers sans relief d’un sonnet déprimant.

Oublions ce spectacle. Allons voir si la rose
S’installe dans le slam, ou renchérit sa prose
De son parfum subtil aux effluves du rap.

A-t-on vraiment tout dit ? Suis-je déjà trop vieille
Pour comprendre ce siècle et saisir son oreille ?
Mon âge est à coup sûr mon ultime handicap.

35

Un petit mot pour l'auteur ? 35 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Un sonnet douloureux mais vivant.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un sonnet aux implications tragiques et définitives pour les formes anciennes.
Je n’avais pas encore lu ce sonnet qui se moque de lui-même, je trouve cela assez virtuose et très édifiant, tout en me disant que peut-être, les « générations » de formes poétiques peuvent cohabiter en paix, et que le sonnet n’a pas encore signé son arrêt de mort.

Image de Gérard Muller
Gérard Muller · il y a
Merci Fred, le sonnet continue à résister !
Image de Zou zou
Zou zou · il y a
Chaque génération a son lot de talent !
en lice aussi si vous aimez...

Image de Claire JEANNE
Claire JEANNE · il y a
Je ne crois pas au "cadavre rimant". La poésie est libre et elle est même libre de rimer ; elle fait comme elle veut et se fiche bien des courants et des modes. On a d'ailleurs bien tort d'appeler poésie libre la poésie sans rimes. La poésie à rimes obéit à des contraintes mais elle ouvre ses fenêtres sur de grands horizons. La poésie sans rimes ouvre aussi sur de grands horizons mais elle n'est pas plus libre que sa soeur jolie. Elle est plus jeune, certes, mais comme la poésie tout entière est par définition une force libre, avec vers ou sans vers, il n'y en a pas une pour prendre la place de l'autre. Je vais arrêter là mais il y aurait encore tant à dire ! Bonne journée.
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
De bien jolies allusions dans ce poème fort bien construit !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Joli portrait et jolis mots !
Image de Jennifer Marquié
Jennifer Marquié · il y a
Bel Et habile hommage à la poésie. J’ai pris plaisir à vous lire.
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Personnification de la poésie en une vielle dame perdue dans une époque où la langue s’adapte et se réinvente. Sans les anciens on ne peut comprendre le monde d’aujourd’hui... Un sonnet qui marie habilement le classique et le contemporain avec habileté. Merci
Image de Gérard Muller
Gérard Muller · il y a
Merci pour ce commentaire appuyé
Image de M BLOT
M BLOT · il y a
Un parfum de Rimbaud ce poème ! J'adore ! Merci beaucoup Gérard.
Image de Gérard Muller
Gérard Muller · il y a
Merci, mais restons modeste. Nous sommes très loin du maître.

Vous aimerez aussi !