La valse trop rapide

il y a
1 min
11
lectures
2
D’abord elle se rapproche et je lui tiens la taille,
Elle se laisse emporter.
Nos deux corps se frôlent, nous nous étourdissons
Au bal des promesses, des folles illusions.
La valse se poursuit
Cane et canetons.
Je regarde autrement.
Elle voit ce que je suis.
Nos cœurs à regret
S’éloignent au bout du quai.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Très beau poème. J'ai adoré.
En passant, si vous avez 5mn de temps libres, venez découvrir mon texte :https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/mesaventures-nocturnes.

Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un pas de deux et quelques illusions ...