La tour

il y a
1 min
0
lecture
0

Ecrire c'est raconter des histoires, faire naître des personnages, jouer avec les mots. Ecrire c'est aussi le moyen de transmettre ses idées, C'est un loisir jouissif, un défouloir, un exutoire et  [+]

Je te voyais en rêve, prisonnière dans ma tour,
Je pleurais en cachette mais toi tu restais sourd,
À mes cris de détresse, mes appels au secours.
Et je restais prostrée, jusqu'au petit jour.
Je revoyais ta vie, la menais à rebours,
J’espionnais tes voyages, refaisais les parcours,
Je changeais de chemin, je faisais des détours
Je t'admirais combattre avec tant de bravoure,
Chargeant l'ennemi au tonnerre du tambour,
Et je n'avais de cesse d'implorer ton retour.
Toi tu te comportais comme un coq en basse-cour
Souvent tu paradais avec tes troubadours,
Faisant rire tes gens, usant de calembours
Tu avais revêtu l'un de tes beaux atours.
Je voyais toutes les autres, voler comme des vautours,
Changer d'itinéraire pour te tourner autour,
User tant d'artifices pour te faire la cour.,
J'attendais bien cachée, sans personne à l'entour,
Que toutes ces gentes dames, toutes ces Pompadours,
Lassées de tes fredaines, fassent enfin demi-tour
Je t'envoyais des lettres parfumées à l'amour,
Pour qu'enfin notre hymen puisse éclore aux beaux jours,
Mais je ne n'avais jamais de nouvelles en retour.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,