1
min

La seulitude

Image de Grenelle

Grenelle

146 lectures

31

Les nuits qui sont trop longues, les jours qui sont trop courts...
La nuit je ne dors pas et le jour je m’ennuie.
Le noir et la lumière, le silence et le bruit
M’assourdissent et m’aveuglent, m’entourent tour à tour.
De mes nuits sans sommeil, de mes jours sans amour
A mes nuits sans amour, à mes jours sans soleil,
Je glisse, je me traine, je m’endors, je m’éveille.
Jamais je ne souris, ni ne pleure ni ne ris
Et du matin au soir enfermé dans le gris.
31

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Tristounet mais bien écrit !
·
Image de Matheo de Bruvisso
Matheo de Bruvisso · il y a
Belle musique
·
Image de MCV
MCV · il y a
Il y a des moments, comme ça, dans la vie. Après, ça passe.
·
Image de Intimeane
Intimeane · il y a
J'y vois comme un manège qui ne s'arrête pas, vertigineusement entêtant.
·
Image de Thoscary
Thoscary · il y a
J'aime.. La seulitude est un travers de l'âme que peu apprécient..
·
Image de Judith Lépine
Judith Lépine · il y a
Alternance...
·
Image de Jenny Guillaume
Jenny Guillaume · il y a
J'aime, c'est lucide et sans concession.
·
Image de Otopsya
Otopsya · il y a
Quel talent pour la manipulation (esthétique et sémantique) de notre belle langue. Je suis, pour ainsi dire, ensorcelée !
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Magnifique et triste ! La solitude, un fléau de société. Merci pour le partage.
Une invitation à soutenir ma nouvelle 'Le tisseur de rêves' en finale du Grand Prix.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-tisseur-de-reves-1
Merci d'avance.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Oups... C'est de la dépression ou je ne m'y connais pas !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Un très très court ça s’écrit vite vite. Et plus on l’écrit vite, plus il est court. Alors je fonce. Mais si j’écris trop vite, je fais des fautes. Alors il faut que je me rattrape. Et je ...