La Sebastiana

il y a
1 min
1 199
lectures
438
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Et si… Dans ce poème, l’autrice évoque avec beaucoup de douceur et de mélancolie un amour qui aurait pu être. On nous emmène au Chili, su

Lire la suite

"Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux" - René Char (Chants de la Balandrane)  [+]

Image de Hiver 2021

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

« Au fil de l’eau la vie s’en va », Pablo Neruda

Ils auraient pu se rencontrer
Vers des rivages oubliés
Bordés de dentelle d’écume,
Sur la grève des pas perdus,
Une île bleue désenchantée,
Au bout d’un quai nappé de brume.

Ils auraient pu se rencontrer
Sur un vieux bateau en partance
Aux voiles d’aurore ou garance,
Dans un jardin abandonné,
Une gare de bout du monde
Ou dans un tramway de silence.

Ils auraient pu...

Sous le haut pont de Malleco,
Dans un champ de coquelicots,
Ils auraient goûté les raisins,
Le vin du diable des collines,
Le baiser d’une vague offerte
Aux fragrances d’agrume vert.

Voyageuse du temps passant
Comme un mauvais pressentiment,
Elle aurait peu quitté ses bras.
Sous la pluie de l’Araucanie,
Elle aurait fredonné pour lui
Cet air de la Sebastiana.

Cet air de la Sebastiana...

Ils ne se sont pas rencontrés,
Et d’insomnies en trains de nuit,
D’îlots noirs en mélancolie,
Il erre seul rue Maruri.
Dans le jardin abandonné,
Il n’a vu qu’un oiseau blessé.

Les coquelicots sont fanés.
La vague offerte s’est brisée.
Dans une maison de nuages,
Où brûlent des genêts sauvages,
Un enfant fredonne tout bas
Cet air de la Sebastiana.

Un enfant fredonne tout bas...
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Et si… Dans ce poème, l’autrice évoque avec beaucoup de douceur et de mélancolie un amour qui aurait pu être. On nous emmène au Chili, su

Lire la suite
438

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Phil BOTTLE
Phil BOTTLE · il y a
Très musical pour ces destins qui ne se sont pas croisés... mais qui auraient pu...
Combien de par le monde se sont ainsi manqués! Certains l'ignorent. Tant mieux pour eux. D'autres le sentent. Pitié pour eux!
Que tous ceux qui se sont unis n'oublient jamais le cadeau que leur a offert le destin, et ne le détruisent jamais!

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup à vous, Philippe, d'avoir fredonné cet air de La Sebastiana. Ce moment en votre compagnie fut, pour ce qui me concerne, un petit bonheur.
Image de Phil BOTTLE
Phil BOTTLE · il y a
Merci à vous
Image de Ikouk Ol
Ikouk Ol · il y a
Je découvre ce très joli poème. J’aime beaucoup
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est très gentil de le dire. Merci beaucoup, Ikouk. Un ami musicien avait composé une mélodie sur la toute première version (je me rectifie toujours !) de La Sebastiana.

Vous aimerez aussi !