La route

il y a
1 min
158
lectures
26
Qualifié

Des mots, depuis longtemps. Posés sur le bout de ma langue, invités par la formule magique des "Il était une fois". Des mots qui me relient aux autres et au monde alentour. Des mots qui ont fini  [+]

Image de Automne 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

La route ficelle à travers fougères et forêts
Elle chaloupe son ventre au fil des moissons
Ce n'est pas une pouliche qui lâche ses sabots
Mais une belle demoiselle alanguie et lascive
Elle ne se hâte pas, au contraire elle flâne
Elle étale ses sépales, ne fait pas le grand saut

La route va son train
Elle louvoie, elle dessine
Elle brode à sa guise
Et ses incertitudes noircissent la page blanche
Elle s'enhardit, parfois, sépare ses dendrites

Araigne, elle tisse sa toile, s'égare à souhait
Elle fait le dos rond
A le ventre charnu
Ou ne tient qu'à un fil
Elle chahute ses vires
Elle tressaille, elle roupille
Elle file sa vie
Bohémienne intrépide
26

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Bleus

Véronique Pédréro

Bleu de peine et de larmes
Bleu le sourire figé de l'enfant frappé par le silence
Bleu aux coudes et aux joues lorsque la... [+]