La rêvière

il y a
1 min
54
lectures
1

Sans Dieu, ni maître. C'était l'hier d'un demain. Un monde étrange où vivent les ombres perdues, elles avaient dans leurs poches toutes les étoiles cueillies dans ce labyrinthe de sang et de  [+]

L'eau percée de fleurs
Emporte dans son mystère
A la peau pale de torpeur
Mon rêve sur la rivière

Et ses cheveux d'étoiles
Caressent ses paupières
Les lames sur la toile
Du chagrin en prière

Dans son manteau noir
Le silence s'éloigne
L'arbre se lève au soir
A la lune s'empoigne

De mortes étincelles
De flammes cristallisées
Ô jardin d'ailes
Ô tombeau des libertés

1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,