Là, près

il y a
1 min
167
lectures
44
Qualifié
C’est donc ça, l’après ?
Un avant qui avance masqué,
Tellement désorienté qu’on dirait
Qu’il recule droit dans le mur.

C’est donc là qu’il se cache, l’après ?
Enfoncé dans des bétons troués
Par des obus et des abus
De haute technologie.

Il se leurre à ce point-là, l’après ?
Quand il se retourne, il croit voir ses empreintes au sol,
Alors que juché sur les épaules de l’instant,
Il ne pose jamais pied à terre.

En vérité, autant rester au présent,
Là, vraiment là,
Collé du côté de la vie,
Dans un de ces moments rares
Aptes à déformer l’espace-temps.
Guetter ce léger battement de cils
Et sentir les ailes d’un autre
Vous frôler le visage.

L’après, c’était le point de vue d’hier,
Âpre, sans recours, sans changement.
Là, près, se tient le point de vue vivant,
Large, plein de possibles en poche, et de rêves aux entrailles...
44

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !