5 lectures

1

S'évapore en silence,
Sans un bruit, du fond des chais s'élève,
Telle l'âme d'un mourant, dans l'oublie des vivants,
Ici, tout est impermanent,
Les anges là-haut, s'abreuvent en riant
De cet élixir volatile résiduel,
Et, caressent de leurs ailes
Depuis des siècles,
Des années durant, même tard,
Les vapeurs de ce subtil nectar,
Pour le plus grand plaisir des hommes
Et l'ivresse d'un vieux rhum
Vieilli et gardé secrètement,
Dans ces futs de chêne vêtus,
Dans ces lieux, la part des anges,
Une offrande au firmament.

Thèmes

Image de Poèmes
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,