LA NUIT S'ÉCHAPPE

il y a
1 min
0
lecture
0
La nuit s'est échappée avec la lumière de l'aube,
Elle était suspendue entre des nuages gris denses,
Les jours étaient remplis de peur et d'ennui,
Leur patience s'est épuisée et ils ont halluciné une réalité qui n'est pas venue.
La journée a contemplé les bords du ciel, tantôt bleus, tantôt blancs,
À l'Olympe, ils ont paniqué, ils ont tous été mis en quarantaine,
Ils ont décrété le couvre-feu jusqu'à ce que la nuit apparaisse.
Personne ne savait avec qui elle était allée, peut-être pour regagner sa gloire passée.
Tout le monde doutait qu'elle reviendrait, au fond, ils le savaient, qu'elle avait un rêve...
Impossible d'exister sans la nuit, l'immense vide qu'elle a laissé dans le cosmos,
Son manque a apporté le désespoir, les dieux se sont souvenus de cette belle nuit ancienne,
De couleur noire, où tous les rêveurs mettent leurs espoirs et leurs souhaits,
La nuit était lourde de chagrin.
Pendant que la nuit était avec nous, il a travaillé sans relâche,
Dommage que personne ne l'ait reconnu...
Par exemple : l'éclat qu'il nous a donné, et comment elle abritait les étoiles
La nuit est partie, fugitive, maintenant il ne reste que le jour, donc on ne peut pas vivre, mais
Que pouvons-nous faire !
Avec la lumière infinie du jour, les gens ont commencé à paniquer,
Ils ont dit : "Nuit, reviens, reviens s'il te plaît et nous te donnerons l'éternité."
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !