La muraille

il y a
1 min
8
lectures
0

Amoureuse de la poésie, j'ai décidé de me lancer dans une danse que je ne pensais pouvoir maitrise  [+]

Les portes étaient fermées,
Les habitants se muraient,
Frappés par le chaos,
Leurs sens s’étaient clos,

Dans les rues désertées,
Une ombre se dessinait,
Celle du damné obstiné,
Celui qui ne pouvait reculer,
Et qui, à chaque pas, accélérait,
Convaincu que le barrage scellé,
S’ouvrirait face à sa ténacité,

Hélas !
Le damné finit par se blesser,
Et aucun habitant ne sortit l’aider,
Il se releva pour mieux se heurter,
Et ce, sans succès,

La nuit tombée,
Il décida de rentrer,
Se refusant toutefois,
A l’image de ses voisins,
de sombrer.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !