1
min

La mort d'un écrivain

Image de Jean Leznod

Jean Leznod

27 lectures

1

J’ai peur, j’ai très peur
Je tremble
J’ai froid
Et puis ces gouttes qui perlent mon front

Mon cœur palpite
Je le sens avec ma main
Trop vite
Mon corps m’étreint

J’ai peur de tout
De rester, de m’enfuir
Pour aller où
Vais-je vraiment mourir ?

Je t’en prie, pas maintenant
Encore un peu de temps
Pur juste écrire, encore écrire
Chérir, une dernière fois et jouir

Vas-tu me faucher ce soir
Sombre dame en noire
Sonner la dernière heure
De mon plus grand bonheur ?

La charrette est prête
Elle attend que tu t’apprêtes
Insensible et glacée
Dans l’hiver gelé

Mais n’ai crainte
C’est la fin des tourments
Des lourdeurs, des langueurs
De ta fervente astreinte, l’écrivain !
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,