1
min

la main sans art

Image de Ludo

Ludo

14 lectures

4

LA MAIN SANS ART

Je suis la créature insensible et immonde
Qui regarde au-delà du linceul de la chair
Et qui raconte, en vers, la saleté du monde ;
Le fils honni de vos intimes peurs, mon cher,

Alors n'attendez point que ma plume vous chante
La pudeur, la pitié, l'amour ou la lumière
Car c'est bien la noirceur qui la guide et la hante ;
Elle est le froid témoin de mon âme ordurière !

Du fond de mon tombeau, j'écris toute la rage
Que font monter vos rois, vos dieux et leurs fidèles
En mon cœur prisonnier d'un éternel orage
Pour oublier un peu mes larmes sensuelles

Et je voue à la lune une ode ténébreuse
Quand je la vois pleurer dans les bras d'une étoile
De n'être qu'un écho de la lueur hideuse
D'un soleil oublieux qui aux loups la dévoile...

Toi qui aimes te vendre aux mains de ma folie
Au gré des vents glacés de mes caresses fauves,
Ne sens-tu pas l'horreur qui habite la lie
De mon esprit épris des plus sombres alcôves

De cette humanité qui passe sous silence
Tous les verbes glaireux qui naissent aux confins
De cerveaux ulcérés par la déliquescence
Et trop soumise aux lois de mensonges divins ?

Je suis la main sans art d'un monstre atrabilaire
Qui fait danser les mots que la candeur méprise
Abhorré par l'ardeur de votre astre solaire
Et que la sainte nuit nacre de son emprise.

Ludo.

Thèmes

Image de Poèmes
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un poème "qui décoiffe"... Je ne trouve pas mes mots ! Enfin, je suis "touchée, coulée" : je n'aime pas le conformisme et là....
Si vous passez encore sur le site, je vous invite ? Sur ma page, "le coq et l'oie" (poème-fable) est en lice jusqu’au 21Juin. Viendrez-vous me lire ou me relire, pour un deuxième et dernier soutien ? Merci ! Marie.

·
Image de Catherine Keller
Catherine Keller · il y a
Se faire maudire plutôt qu'être aimé. Fuir "cette créature insensible" ou "aimer se vendre aux mains de sa folie". Le libre arbitre est commun aux mortels...
·